Dominique Vézina


VICE-PRÉSIDENTE, GESTION DES RISQUES - MARCHÉS BOURSIERS ET ANALYSE TRANSACTIONNELLE
Caisse de dépôt et placement du Québec 

Dominique Vézina est active dans le monde de la finance depuis plus de vingt ans. Elle débute sa carrière en tant qu’analyste en actuariat en 1995 au sein de la société d’assurances, l’Industrielle Alliance. Rapidement elle évolue vers un poste lié à la négociation et à la gestion de portefeuille dans cette même institution. En 2008, elle est promue au poste de Directrice, Gestion de portefeuille des fonds généraux.
 
En 2011, elle se joint à la Caisse de dépôt et placement du Québec en tant que Vice-présidente, Gestion du risque, Revenu fixe et stratégies actives de superposition. Parmi ses différentes fonctions figurent notamment le suivi et la construction du portefeuille, les analyses transactionnelles et les comités d’investissement. Elle s’assure au quotidien de faire évoluer la culture de risque au sein des équipes de gestion de portefeuille et de risques. En novembre 2016, elle accepte de relever un nouveau défi. Toujours au sein de la direction des risques, en tant que Vice-présidente-conseil, Gestion des risques, Marchés boursiers. En juin 2018 des responsabilités additionnelles ce sont ajoutées soit la gestion de l’équipe Analyse transactionnelle.

Dominique est diplômée en sciences actuarielles de l’Université Laval à Québec. Elle a obtenu son titre de CFA en 2000. Elle détient également un MBA exécutif international en services financiers, assurance et investissement des universités Vlerick en Belgique, St-Gale en Suisse et des HEC de l’Université de Montréal. En 2010, elle a complété les titres de communicateur compétent et de gestionnaire compétent de Toastmaster.

Elle a siégé sur différents conseils d’administration au cours de sa carrière, notamment sur ceux de CFA Québec durant six ans. Elle occupe le poste de vice-présidente à l’Association des MBA du Québec. De plus, depuis 2014, Dominique agit comme mentor pour le programme de mentorat de l’Association des femmes en finance. Elle considère d’ailleurs ce programme comme un modèle à suivre permettant autant aux mentors qu’aux mentorés de partager leurs expériences dans un cadre permettant le développement de leur plein potentiel.

Enfin, elle est aussi représentante de la Caisse de dépôt et placement du Québec au Conseil d’avancement de la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval.

Abonnez-vous à notre infolettre

Profitez d’articles intéressants et passionnants; soyez informé sur nos prochaines activités